Les Mardis des Révolutions

Rendez-vous dès le 7 novembre pour le lancement des Mardis des Révolutions. Une série de conférences sur les révolutions de 1789 à nos jours chaque premier mardi du mois, de novembre 2017 à juin 2018, à la mairie du 18e à 18h30 en salle de mariages.

Proposé par la Mairie du 18e et la Société d'histoire de la révolution de 1848 et des révolutions du 19e siècle, cet événement gratuit et ouvert à tous proposera des conférences, animées par des historiens, sur thématiques variées telles que liberté et démocratie (le 7 novembre 2017), les femmes dans l'émancipation (le 13 mars 2018) ou encore esclavage, émancipation et citoyenneté (le 15 mai 2018).

Révolution(s) et émancipation(s) : une approche historique 

Comment se saisir aujourd’hui, dans un monde désenchanté, des expériences révolutionnaires du passé ? Telle est l’ambition de cette université populaire, ouverte à tous sans restrictions, une fois par mois.

Comment les révolutions permettent-elles (ou non) de sortir de l’état de tutelle ? Comment bouleversent-elles les positions de chacun dans l’ordre social, les rapports entre les femmes et les hommes, les formes de travail, les relations entre les peuples, etc ? Comment penser aujourd’hui l’émancipation à partir d’une telle histoire, de ses promesses ensevelies par l’oubli, mais aussi de ses échecs ?

Autant de questions qui seront abordées dans un esprit de transmission et d’échange. Au cours de huit séances thématiques, vous voyagerez de Paris au Venezuela et aux Caraïbes, de 1789 jusqu’aux « printemps arabes » de 2011. A chaque séance, deux historiens, deux révolutions, et un débat nourri avec le public.

A chaque séance, deux historiens ou historiennes viendront dialoguer, et croiser leurs regards

Emmanuel FUREIX,
Historien et président de la société d'histoire des révolutions du 19e siècle

Programme

Liberté et démocratie // 7 novembre 2017
  • Michèle RIOT-SARCEY (autour de 1848) / Frederico TARRAGONI (révolution bolivarienne)
  • Séance animée par Emmanuel FUREIX

Émanciper le travail // 5 décembre 2017

  • François JARRIGE (autour de 1848 et de 1871) / Sabine DULLIN (révolution russe)
  • Séance animée par Carole CHRISTEN

La culture en révolution // 9 janvier 2018

  • Philippe DARRIULAT (chanson et révolution du 19e siècle) / Romain ROBINET (révolution mexicaine)
  • Séance animée par Louis HINCKER

Exporter la révolution // 6 février 2018

  • Sylvie APRILE (émanciper l’Europe, en 1848 et 1871) / Emilia KOUSTOVA (révolution de 1917)
  • Séance animée par Quentin DELUERMOZ

Les femmes dans l’émancipation // 13 mars 2018

  • Clyde PLUMAUZILLE (révolution française) / Sonia DAYAN-HERZBRUN (révolutions arabes)
  • Séance animée par Caroline FAYOLLE

Révolution, religion et laïcité // 10 avril 2018

  • Jacqueline LALOUETTE (révolution du XIXe siècle) / Leyla DAKHLI (autour de la révolution tunisienne)
  • Séance animée par Jean-Claude CARON

Esclavage, émancipation et citoyenneté // 15 mai 2018

  • Frédéric RÉGENT (autour de la première abolition et de la révolution haïtienne) / Silyane LARCHER (1848 et ses suites)
  • Séance animée par Jeanne MOISAND

Libérer le temps ? // 5 juin 2018

  • Pierre SERNA (révolution française) / Roman KRAKOVSKY (le temps communiste en Europe de l’est)
  • Séance animée par Laurent COLANTONIO

Rencontre avec Emmanuel FUREIX

Rencontre avec Emmanuel FUREIX, historien (université Paris-Est Créteil) et président de la société d'histoire des révolutions du 19e siècle qui nous parle de l'événement.

En quelques mots pouvez-vous nous expliquer ce que sont « les Mardis des Révolutions » ?

Des moments ouverts à tous, un mardi par mois. Où le passé résonne avec le présent. Des historiens, sans jargon, viendront nous dire les rêves, les frustrations, les chemins ouverts et refermés par différentes révolutions. Toute une série d’expériences seront évoquées, depuis la Révolution française jusqu’aux printemps arabes, en passant par la Commune de 1871, la révolution mexicaine, la révolution russe, etc. A chaque séance, deux historiens ou historiennes viendront dialoguer, et croiser leurs regards à propos de deux révolutions différentes. A titre d’exemple, à la première séance nous voyagerons entre le Paris de 1848 et la révolution bolivarienne. Mais le dialogue ne doit pas s’arrêter aux spécialistes : le public, tout le public, est appelé à y apporter sa pierre. Jamais sans doute depuis plusieurs décennies l’idée de révolution n’a suscité autant de curiosité. Le 18e arrondissement doit aussi s’en saisir !

Pourquoi avoir choisi le thème « Révolution(s) et émancipation(s) : une approche historique » ?

A travers l’idée d’émancipation, on peut sans doute mieux saisir ce qui se joue à chacune des révolutions : bien sûr, sortir de l’état de tutelle, se libérer des entraves, mais aussi remettre en discussion tout ce qui semblait naturel, figé, écrit d’avance. En révolution, ce n’est pas le pouvoir, simplement, qui est bouleversé et mis en cause. Mais les positions de chacun, des femmes, des subalternes, des esclaves, plus généralement de ceux que l’on appelle les « vaincus » de l’histoire. Ils prennent la parole sans y être appelés et imaginent d’autres mondes possibles : comme ces femmes de 1848 qui aspiraient à l’égalité, au droit de divorcer voire de voter, et que les contemporains prenaient pour de folles illuminées, qu’ils désignaient comme « divorceuses » ou « vésuviennes ». Alors, bien sûr, tout ce flot d’attentes nées des révolutions est rarement satisfait et conduit à d’énormes frustrations. Il faut prendre aussi la question de ce décalage à bras le corps.

Pouvez-vous nous en dire plus sur quelques thématiques qui seront abordées chaque mois ?

C’est toute la vie sociale qui est bouleversée, mise sens dessus dessous, par les révolutions : bien sûr le gouvernement des hommes, mais aussi la culture (pour tous ?), le travail, le temps, la religion. Les rapports entre les sexes, ce que l’on appelle les rapports de genre, sont eux aussi chamboulés. Il en est de même des rapports entre les peuples, et de la frontière entre le national et l’étranger. Mais aussi, par exemple, de la position des esclaves dans la société, avant et après leur émancipation en 1848 (dans le cas des colonies françaises). Les révolutions, en somme, sécrètent des utopies, au sens d’autres mondes possibles, jamais encore advenus. Et ce à toutes les échelles : depuis l’atelier ouvrier jusqu’à l’organisation du monde . Tous ces thèmes, justement, seront traités au cours des séances de l’année qui vient. A chaque séance sa thématique, ses deux révolutions, et ses deux interlocuteurs. Nous avons hâte de commencer ces échanges. La première séance se tiendra le mardi 7 novembre 2017 à 18h, à la Mairie du 18e. Il y sera question de liberté et démocratie en révolution, autour de Michèle Riot-Sarcey et Federico Tarragoni ; nous vous y attendons nombreux !

Dernière mise à jour le mardi 30 janvier 2018
Crédit photo : Mairie du 18e

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité du 18e, inscrivez-vous à nos lettres d'information !

L'information générale :

Je m'abonne

L'information culturelle :

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris