Menu de navigation principale Menu de navigation de la rubrique Contenus de cette page Mairie, coordonnées et horaires
 
 

Gare des Mines/Fillettes relie le 18e et le 93

L'ambitieux programme d'aménagement de la gare des Mines/Fillettes prévoit la construction d'un véritable quartier intercommunal à cheval entre le 18e et le 93. Un moyen d'atténuer la coupure générée par le périphérique entre Paris et Saint Denis.

La Gare des Mines et le secteur des Fillettes sont aujourd'hui deux sites séparés par le boulevard périphérique. Ce projet consiste à couvrir le périphérique sur une distance de 225m pour y construire un quartier intercommunal inédit situé sur le 18e, Saint-Denis et Aubervilliers. Une première historique pour Paris et emblématique de la démarche métropolitaine de la capitale.

Ce programme ambitieux offrira une nouvelle vie à cette zone urbaine de 22 hectares - dont 15,6 hectares sur les terres du 18e - jusqu'ici pointées du doigt comme une cicatrice dans le paysage. L'échangeur de la Chapelle sera compacté afin d'assurer une continuité urbaine entre Paris et les communes voisines.

1500 logements et de nouveaux équipements
Le toit du périphérique sera recouvert d'une esplanade centrale de verdure et d'un immense pont-bâtiment destiné à la fois à l'habitation et aux activités économiques. En tout, 1500 logements vont être construits dont plus de 50% logements sociaux et 140 000 m² de bureaux d'activités, répartis aux deux tiers sur Paris et un tiers sur la Seine-Saint-Denis. De part et d'autre, écoles et crèches verront le jour. Est également prévue une zone commerciale, encore à l'étude, qui pourra notamment accueillir le « marché des cinq continents ». Le complexe sportif des Fillettes sera déplacé vers le nord et augmenté de deux salles. Une plaine de jeux d'environ 600 m² en accès libre est prévue sur l'esplanade.

Un objectif de 3500 emplois créés à terme
Paris et Plaine Commune ont convenu de mettre en place, de façon coordonnée, des dispositifs visant à inciter les constructeurs et les futurs propriétaires à réserver les emplois induits par ces opérations aux demandeurs d'emplois et aux Rmistes de leurs territoires. A terme, près de 3500 emplois qui pourraient être créés.

Le désenclavement du territoire
Cette opération s'accompagnera d'un désenclavement par les transports en commun (prolongement du tramway T3, construction de la gare Eole Evangile, prolongement de la ligne 12 du métro jusqu'à la maire d'Aubervilliers).



 

Fichiers en téléchargement



 
-->